Home / Assurance véhicule / Que faire lors de la production d’un accident de circulation ?

Que faire lors de la production d’un accident de circulation ?

Que faire lors de la production d’un accident de circulation ?

En cas d’accident de circulation, vous disposez d’un délai de 5 jours pour tenir votre assureur informé de l’accident, que ce soit à travers un appel téléphonique, par le biais d’une lettre manuscrite ou même par votre présence personnelle. Ainsi, il est obligatoire de déterminer la date, l’heure et le lieu de l’accident avec précision.

En cas d’accident de circulation, vous disposez d’un délai de 5 jours pour tenir votre assureur informé de l’accident, que ce soit à travers un appel téléphonique, par le biais d’une lettre manuscrite ou même par votre présence personnelle. Ainsi, il est obligatoire de déterminer la date, l’heure et le lieu de l’accident avec précision. De surcroit, vous devez faire de votre mieux pour minimiser autant que possible les conséquences de l’accident, en nettoyant les objets assurés et assurez-vous également de les entretenir par la suite. Vous devez également travailler autant que possible pour minimiser les conséquences de l'accident. Nettoyez les objets assurés et assurez-vous de les entretenir par la suite. Quel qu’en soit l’importance des dommages, matériels ou physiques, remplissez le constat amiable car il s’agit bien d’un document nécessaire pour la réparation rapide des sinistres, comme vous devez en garder toujours une copie vierge dans votre voiture. Lorsque votre assureur reçoit le constat amiable, il désigne un expert afin d’évaluer et estimer le montant des réparations. L’expertise est habituellement effectuée dans un délai d’une semaine à deux après la déclaration du sinistre. Ensuite l’assureur détermine généralement la somme d’argent pour réparer le véhicule avant l’expertise. Si vous êtes souscripteur à une garantie de dommages, tant que vous soyez responsable de l’accident ou non, vous serez indemnisé pour tout les frais que vous engagez afin de réparer le véhicule, dans la limite de la valeur commerciale de la voiture concernée. Dans des cas particuliers, l’assureur peut affecter une somme de réparation qui dépasse la valeur commerciale. Si vous en êtes concerné, ceci sera mentionné dans les clauses générales ou spéciales de votre contrat. Si vous ne souscrivez pas à une garantie de dommages et que votre responsabilité de l’accident est prouvée, vous ne bénéficierez d’aucune indemnisation. De même, si vous ne souscrivez pas à cette garantie et que même votre responsabilité de l’accident n’est pas établie, vous serez indemnisé pour la valeur de remplacement de votre véhicule.

De surcroît, vous devez faire de votre mieux pour minimiser autant que possible les conséquences de l’accident, en nettoyant les objets assurés et assurez-vous également de les entretenir par la suite.

Vous devez également travailler autant que possible pour minimiser les conséquences de l’accident. Nettoyez les objets assurés et assurez-vous de les entretenir par la suite.

Quel qu’en soit l’importance des dommages, matériels ou physiques, remplissez le constat amiable car il s’agit bien d’un document nécessaire pour la réparation rapide des sinistres, comme vous devez en garder toujours une copie vierge dans votre voiture.

Lorsque votre assureur reçoit le constat amiable, il désigne un expert afin d’évaluer et estimer le montant des réparations. L’expertise est habituellement effectuée dans un délai d’une semaine à deux après la déclaration du sinistre. Ensuite l’assureur détermine généralement  la somme d’argent pour réparer le véhicule avant l’expertise.

Si vous êtes souscripteur à une garantie de dommages, tant que vous soyez responsable de l’accident ou non, vous serez indemnisé pour tout les frais que vous engagez afin de réparer le véhicule, dans la limite de la valeur commerciale de la voiture concernée. Dans des cas particuliers, l’assureur peut affecter une somme de réparation qui dépasse la valeur commerciale. Si vous en êtes concerné, ceci sera mentionné dans les clauses générales ou spéciales de votre contrat.

Si vous ne souscrivez pas à une garantie de dommages et que votre responsabilité de l’accident est prouvée, vous ne bénéficierez d’aucune indemnisation. De même, si vous ne souscrivez pas à cette garantie et que même votre responsabilité de l’accident n’est pas établie, vous serez indemnisé pour la valeur de remplacement de votre véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *